Twitter s’enflamme sur Carla Bruni qui a déclaré que sa génération n’avait pas besoin du féminisme

« Dans ma génération, on n’a pas besoin d’être féministe. Il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche. Je ne suis pas du tout militante féministe. En revanche, je sui bourgeoise », déclarait-elle dans une interview accordée à « Vogue » à l’occasion de la sortie d’un nouvel album.

Là-dessus, les féministes ont commencé à se déchaîner. Avec le #cherecarlabruni, des centaines, peut-être des milliers de messages déferlent pour explique à l’ex Première dame de France pourquoi le monde, y compris sa génération, a encore besoin de féminisme.