En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

La petite Bruxelloise de trois ans, qui a été touchée par le coronavirus et est décédée ce lundi soir à Woluwe-Saint-Lambert au sein des cliniques universitaires Saint-Luc, a été enterrée selon les rites musulmans au cimetière multiconfessionnel de Schaerbeek ce mercredi après-midi en présence de sa famille. Son papa et sa maman, qui ont également contracté le virus, sont actuellement en quarantaine jusqu’à la semaine prochaine. Seule sa demi-sœur de 20 ans, qui fait des études de médecine, n’a pas été atteinte.

« C’est venu via moi »

Afin de mettre en perspective le drame qui touche sa famille et qui a ému tout le pays dès son annonce ce vendredi, le papa de l’enfant a accepté de témoigner sous couvert d’anonymat. « C’est venu via moi, je suis rentré à la maison, je n’avais pas de fièvre, pas de courbatures, pas de difficultés respiratoires, pas de perte d’odorat et de goût comme j’avais eu en février dernier lorsque j’avais probablement contracté le coronavirus et que j’étais resté une dizaine de jours au lit sans avoir de contact avec la petite. Cette fois-ci, j’avais juste des bouffées de chaleur, mais aucun des symptômes du coronavirus, donc, cela ne m’a pas mis la puce à l’oreille, j’ai cru que j’avais attrapé froid. Comme j’étais toujours en contact avec la petite, que je l’embrassais, jouais avec elle, la cajolais, cela s’est déclaré chez elle après quelques jours, soit jeudi 16 juillet dernier. Les médecins l’ont mis en soins intensifs et ils ont alors détecté le coronavirus. Puis, moi, j’ai fait le test de dépistage, j’avais le coronavirus et mon épouse, idem », explique-t-il encore sous le coup de l'émotion.

Et de souligner : « Mon enfant souffrait d’une maladie à risque, elle était atteinte d’amyotrophie spinale (SMA), une maladie neuromusculaire d’origine génétique, donc, elle était soignée avec des médicaments, elle avait des injections tous les quatre mois grâce auxquelles elle commençait à faire des mouvements, mais, bien sûr, elle ne parlait pas, elle ne mangeait pas, elle était nourrie par une sonde, et ainsi de suite. C’est le coronavirus qui l’a accompagnée, mais pas le coronavirus qui l’a tuée. Il ne faut pas effrayer le monde pour rien. C’est beaucoup de show tout ça. Le coronavirus, c’est dangereux pour les personnes à risque, les personnes âgées, les personnes avec une déficience immunitaire, je n’en discute pas, mais, pour les personnes qui sont en bonne santé, croyez-moi, c’est surmontable, c’est comme une grippe ».

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

La petite Bruxelloise de trois ans, qui a été touchée par le coronavirus et est décédée ce lundi soir à Woluwe-Saint-Lambert au sein des cliniques universitaires Saint-Luc, a été enterrée selon les rites musulmans au cimetière multiconfessionnel de Schaerbeek ce mercredi après-midi en présence de sa famille. Son papa et sa maman, qui ont également contracté le virus, sont actuellement en quarantaine jusqu’à la semaine prochaine. Seule sa demi-sœur de 20 ans, qui fait des études de médecine, n’a pas été atteinte.

**** ** ****** ** *********** ** ***** *** ****** ** ******* ** *** * **** **** ** **** **** *** ******* ** ********* ** **** ** ********** * ******** ** ********** **** ******* ************* *************** **** *** **** ** **** ******* ** ** ******* ** ********* *** ** ******** *** ** ************ *** ** ************ ************** *** ** ***** ********** ** ** ***** ***** ********* ** ** ******** ******* ******* ********* ************ ********** ** *********** ** *** ********** ****** *** ******* ** ***** ** *** **** ***** ** ******* **** ** ******* ***** ******** ********* ***** *** ********* ** ******** **** ***** *** ********** ** ************ ***** **** ** ***** *** *** ** **** ** ************ ****** *** *** ********* ******** ****** ***** ********** ******** ** ******* **** ** ******* *** ** *************** ****** **** ***** ** ********* **** ******* ********* **** **** ****** ******** ****** **** ***** ** ******* ******** *** ********* ******* *** ** ***** ********* ** *** *** ***** ********* ** ************ ***** **** ****** **** ** **** ** *********** ********* ** *********** ** *** ******** ************* ************* ****** **** ** **** ** ***********

** ** **************** *********** ****** ********* ******* ******* ** ******* **** ****** ******** *************** ******* ****** *** ******* *************** *********** ************ ***** **** ****** ******** **** *** ************* **** ***** *** ********** **** *** ****** **** ****** ********** **** *********** ** ***** *** *********** ***** **** ***** **** ** ******* **** **** ** ******** **** **** ****** ******* *** *** ****** ** ***** ** ****** ******* ** *********** *** ***** ************* **** *** ** *********** *** ***** ****** ** ** **** *** ******** ** ***** **** ***** ******* ******** ** **** **** **** ** ************ ******* ********* **** *** ********* ** ******* *** ********* ******** *** ********* **** *** *********** ************ ** ****** ******* **** ***** **** *** ********* *** **** ** ***** ******* *********** ******* ************ ******* ***** *** ***************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles