On l’appelle «le Popeye égyptien» parce qu’il a les plus gros bras du monde

Moustafa Ismail insiste : ses gros bras sont le fruit de ses exercices de culturisme et il ne sont pas gonflés aux stéroïdes. Evidemment, pour en arriver là, il suit un régime particulier. Il mange plus de trois kilos de protéine (de la volaille, des fruits de mer et du lait frappé entre autres), quatre kilos de glucides et boit onze litres d'eau chaque jour.

Au Huffington Post, il précise que si on le surnomme « le Popeye égyptien », ce n’est pas parce qu’il mange des épinards. Au contraire, il déteste ça.

Né à Alexandrie (en Egypte), il a émigré aux Etats-Unis en 2007.