2 personnes tuées par un voisin exécédé par le bruit des fêtards, un enfant indemne par miracle

Quatre personnes ont été grièvement blessées dans la nuit de vendredi à samedi dans une résidence de Sète (sud de la France) par un voisin «excédé» par le bruit. Deux d’entre elles sont mortes samedi.

Peu avant 22 heures samedi, le procureur a annoncé que le bilan de cette fusillade s’était alourdi avec un deuxième décès, celui du locataire de l’appartement, âgé de 36 ans, où se tenait la fête. Un autre blessé, âgé de 42 ans, hospitalisé à Sète, était mort quelques heures auparavant.

Parmi les deux autres blessés, une femme se trouvait encore entre la vie et la mort samedi soir.

L’auteur présumé de la fusillade, un homme âgé de 49 ans, est toujours en garde à vue. Une information judiciaire doit être ouverte dimanche pour assassinats et tentatives d’assassinats, a indiqué le procureur.

Six armes, dont celle utilisée vendredi, ont été retrouvées au domicile du suspect, ainsi que 5000 munitions, que cet instructeur dans un centre de tir d’Agde possédait légalement.

Lors de sa garde à vue, le suspect a déclaré aux policiers qu’il prenait des médicaments «parce qu’il ne dormait plus», depuis que ses horaires de travail avaient été modifiés.