Melchior Wathelet favorable aux pneus hiver obligatoires

Cette obligation va-t-elle bientôt voir le jour en Belgique?

Melchior Wathelet: «J’ai chargé l’IBSR d’y réfléchir. Ma décision définitive n’est donc pas encore prise. Ce que je veux, c’est une solution finale satisfaisante, en terme de coût et de persuasion des conducteurs».

Cela signifie-t-il que vous y êtes favorable?

«À titre personnel, c’est évident. Et ce doit être le cas de tous ceux qui, un jour, ont eu recours à un tel équipement pour leur véhicule. Vous savez, dimanche, je suis allé sur les plateaux télé, et j’étais vraiment très content de les avoir fait remettre voici quinze jours. Clairement, ces pneus, c’est une autre vie pour le conducteur. Les essayer, c’est les adopter…»

Mais ils restent coûteux…

«Exact, et cette question est extrêmement importante à mes yeux. On n’a pas encore trouvé de solution acceptable, mais on travaille sur des pistes pour réduire la facture finale à charge de l’automobiliste, notamment avec les assurances.»

>La suite de cet entretien dans nos pages de ce mardi