Rendu aveugle par la vodka, il retrouve la vue grâce au whisky

Si la mésaventure survenue à Denis Duthie et divulguée par le New Zealnd Herald ressemble à un canular, il semble que ce n’en est pas un.

Lorsque monsieur Duthie est rentré dans sa chambre après la fête, tout est soudainement devenu noir.

«Je pensais que la nuit était tombée mais il n'était qu'environ trois heures et demi de l'après-midi. J'ai été tâtonner dans la chambre pour activer l'interrupteur mais ... j’étais devenu complètement aveugle.»

Il pensait cuver, mais le lendemain matin, il ne pouvait toujours rien voir et a été conduit à l’hôpital.

Là-bas, le docteur a envisagé un empoisonnement au formaldéhyde, qui est associé à l'ingestion de méthanol et peut être traitée par l'administration d'éthanol - le type d'alcool dans les boissons alcoolisées.

Il n'y avait pas suffisamment d'éthanol médical disponibles dans l'hôpital, de sorte qu’un membre du personnel s’est rendu au magasin local pour y acheter une bouteille de whishy. «Johnnie Walker Black Label. C'était du bon whisky, ouais.»

Le whisky, vendu à environ 55 $ la bouteille, a été instillé dans son estomac par un tube.

«Je me suis réveillé cinq jours plus tard et j'ai pu voir aussitôt que j’ai ouvert les yeux», a déclaré M. Duthie. Son état a été provoqué par l’interaction de la vodka avec son médicament contre le diabète. Et depuis, Denis Duthie n'a pas touché d'alcool depuis qu'il a été libéré de l'hôpital.