Egypte : 3 morts dans les violences autour du palais présidentiel

Trois manifestants sont morts dans les affrontements entre opposants et partisans du chef de l’Etat égyptien Mohamed Morsi autour du palais présidentiel au Caire, a indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi le chef des services de secours égyptiens. Les trois manifestants ont été tués par balle, a précisé Mohamed Soltane à des journalistes. Près de 350 personnes ont également été blessées, a-t-il ajouté.
Il s’agit des pires violences en Egypte depuis l’élection en juin de M. Morsi, premier président islamiste du pays, qui s’est attiré les foudres de l’opposition et d’une partie de la magistrature pour s’être octroyé par décret des pouvoirs exceptionnels le 22 novembre.