France: Ayrault fustige les exilés fiscaux qui veulent “devenir encore plus riches”

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a fustigé mardi les exilés fiscaux qui veulent « devenir
encore plus riches » et cherchent à « s’exonérer de la solidarité avec les autres Français », lors d’un
point-presse clôturant une conférence nationale contre la pauvreté. « Ceux qui s’exilent à l’étranger, ce ne sont pas ceux qui ont peur de devenir pauvres. C’est parce qu’ils voudraient devenir encore plus riches », a lancé le chef du gouvernement socialiste, en réponse à une question faisant allusion à l’installation en Belgique de l’acteur Gérard Depardieu. « On ne fera pas reculer la pauvreté si ceux qui ont le plus, et parfois beaucoup, n’acceptent pas un peu de solidarité et un peu de générosité. Heureusement, ils sont peu nombreux à vouloir s’exiler pour tout simplement s’exonérer de la solidarité avec les autres Français », a poursuivi Jean-Marc Ayrault. Evoquant le pouvoir précédent, le Premier ministre socialiste a déclaré par ailleurs que pour sa part, il voulait « lutter contre toutes les formes de fraude, les petites comme les grandes, mais d’abord contre les grandes et les grosses, et contre la fraude fiscale ».