La Bulgarie opposée à des négociations de l’UE avec la Macédoine

La Bulgarie est opposée à ce que Bruxelles fixe une date d’ouverture de négociations d’adhésion de la
Macédoine à l’Union européenne (UE), selon un communiqué de la présidence et du gouvernement
bulgares. « La Bulgarie sera parmi les pays qui ne désigneront pas une date de début de négociations » entre l’UE et la Macédoine, lorsque le sujet sera débattu au cours du sommet des dirigeants européens, qui se tient les 13 et 14 décembre à Bruxelles, selon le communiqué. La Macédoine dispose depuis 2005 du statut de candidat à l’Union européenne. L’ouverture des négociations d’adhésion est bloquée du fait de son conflit avec la Grèce à propos de son nom. Le président Rossen Plevneliev et le Premier ministre conservateur Boïko Borissov soutiennent toujours les ambitions européennes de la République de Macédoine, selon le communiqué. Toutefois le soutien bulgare « n’est pas sans conditions et dépend de l’accomplissement des critères d’adhésion, parmi lesquels les relations de bon voisinage occupent une place prioritaire », ajoute-t-il.