Les seins nus de Femen + une bagarre entre députés au Parlement ukrainien (photos et vidéo)

Quatre jeunes femmes ont enjambé la clôture de la Verkhovna Rada avant d’enlever leurs vêtements pour manifester devant l’entrée principale en petite culotte et chaussettes noires, malgré une température proche de zéro degré, a constaté un photographe de l’AFP.

Habituées des coups d’éclats aux seins nus, les militantes du mouvement féministe ont déclaré protester contre la corruption des députés, avant d’être interpellées rapidement par des vigiles.

Peu après, à l’intérieur de l’hémicycle, une bagarre a opposé des députés de l’opposition reprochant à deux de leurs confrères d’avoir faire défection pour rejoindre les forces pro-gouvernementales au Parlement.

Plusieurs parlementaires du mouvement d’opposition Svoboda ont chassé les deux «traîtres» -- père et fils -- de l’assemblée pour les empêcher de prêter serment avec les autres députés.

Le Parlement ukrainien devait se prononcer dans la journée sur la reconduction au poste de Premier ministre de Mykola Azarov, un bureaucrate fidèle au président Viktor Ianoukovitch qui a démissionné début décembre avec tout son gouvernement.

Il avait expliqué sa décision par son élection à un mandat de député aux législatives du 28 octobre, remportées par le Parti des régions de M. Ianoukovitch, dont M. Azarov était tête de liste.

La candidature de M. Azarov, soumise aux députés par le chef de l’État, a des bonnes chances d’être entérinée par le Parlement, a indiqué à Interfax une source au sein du Parti des régions, grâce aux voix des communistes et de certains députés indépendants.

Les trois formations d’opposition (alliance Batkivchtchina proche de l’ex-Première ministre emprisonnée Ioulia Timochenko, parti du célèbre boxeur Vitali Klitschko et Svoboda), qui comptent ensemble quelque 170 voix sur un total de 450, ont fait savoir qu’elles ne voteraient pas pour M. Azarov.