Syrie : la décision US contre un groupe jihadiste critiquée par l’opposition

La décision des Etats-Unis d’inscrire le Front jihadiste Al-Nosra sur leur liste des organisations terroristes a déclenché une vague de critiques parmi les rebelles, les militants et les opposants syriens. Cette inscription a provoqué sur le terrain un élan de sympathie à l’égard de ce front radical parmi les militants et les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL, principale composante de la rébellion). Washington, estimant le Front Al-Nosra comme une émanation de la branche irakienne du réseau Al-Qaïda, l’a placé mardi sur sa liste des organisations terroristes étrangères. Plus important groupe jihadiste en Syrie en proie à la guerre, il est composé majoritairement de Syriens mais compte de nombreux combattants étrangers.