Antoing: 12 mois de prison, tout ça pour... chat !

Le ministère public avait requis 10 mois de prison contre Bryan Delporte (20 ans) mais le juge l’a condamné à deux mois de plus. Le 21 octobre dernier, ce jeune homme, hélas bien connu de la justice pour sa délinquance, avait été placé sous mandat d’arrêt. Le jour de l’anniversaire de sa maman... Un anniversaire qu’il avait dignement fêté vu son état de forme ce jour-là.

À la barre, l’homme avait avoué avoir abusé d’un alcool fort. Après la fête d’anniversaire, il est sorti pour commettre une série de méfaits.

Son périple délictueux a commencé par le vol d’un vélo. Une belle bicyclette qu’il a balancée sur des témoins du vol après avoir agressé le propriétaire du vélo. Il a aussi tenté de voler 100 € à ce dernier.

Ensuite, il s’est rendu ensuite à l’asbl “ Les chats sauvages ” pour récupérer un chat qui ne lui appartenait pas. La présidente de cette asbl a refusé de lui donner un chat et ce jeune ivrogne s’est énervé. Il a frappé la dame à hauteur de la poitrine avant d’abîmer son auto.

Le tribunal n’a pas souhaité faire preuve de clémence avec ce jeune délinquant qui a réalisé ces faits “ huit mois après sa première condamnation et quelques semaines après que le tribunal a révoqué un sursis probatoire octroyé le 22 février 2011 ”, avait expliqué Roland Hecq, substitut du procureur du roi. Le 22 février 2011, Bryan avait écopé d’un an de prison. “ Mais il trouve chaque fois une excuse. Une prise de conscience s’impose ”, s’insurge le magistrat du ministère public.

Bryan devra aussi payer un peu plus de 700 € à la présidente de l’asbl Les Chats sauvages.