Vingt migrants meurent dans un naufrage en mer Egée

Le nombre de migrants qui ont péri lors du naufrage de leur embarcation au large de l’île de Lesbos (Mytilène) en mer Egée, a atteint 20 personnes tandis que sept sont portées disparues, selon un nouveau bilan publié par la police portuaire grecque. Dans un premier temps, samedi matin, la police portuaire avait fait état « de 16 cadavres retrouvés sur la plage Thermi de l’île » avant que les autorités ne découvrent quatre autres cadavres sur les mêmes lieux, a indiqué à l’AFP une responsable du bureau de presse de la police portuaire. Le drame s’est produit à environ deux milles nautiques, au large de Lesbos dans la nuit de jeudi à vendredi. Les autorités ont alors repêché le seul survivant du naufrage, un homme de 20 ans, qui a aussitôt été hospitalisé à Mytilène, chef-lieu de l’île, située dans le nord-est de la mer Egée. Selon le témoignage du survivant, 28 personnes se trouvaient sur l’embarcation, dont des enfants.