Toyota : amende record aux Etats-Unis pour un rappel trop tardif de berlines

Le constructeur automobile japonais Toyota va payer une amende de 17,35 millions de dollars aux Etats-Unis pour avoir été trop lent à prévenir les autorités d’un problème de sécurité sur certains de ses véhicules, a annoncé l’agence américaine de sécurité routière (NHTSA). L’agence précise qu’il s’agit du montant maximal possible, et de « l’amende civile la plus élevée jamais payée à la NHTSA pour des
violations (de la loi) liées à un rappel » de véhicules. Toyota avait annoncé fin juin le rappel aux Etats-Unis de 154.000 berlines Lexus dont le tapis de sol risquait de se coincer dans la pédale d’accélération, un problème qui avait déjà motivé des rappels massifs en 2009 et a été lié à des dizaines de décès. Toyota avait déjà dû payer un total de 48,8 millions de dollars en 2010, dans le cadre de trois enquêtes séparées sur sa gestion des rappels de véhicules, rappelle la NHTSA.