Logement, déplacements, visites: l’Eglise soutient Michelle Martin. «Même Mgr Léonard l’a rencontrée»

Je rends visite à Michelle Martin« Depuis qu’elle vit au couvent » explique le curé, rencontré par une journaliste de Sudpresse. « Je vais régulièrement chez les clarisses donner des messes et je l’ai rencontrée là-bas. »

Le curé explique que Michelle Martin rêve de se réinsérer , en s’occupant d’enfants handicapés, par exemple, mais que cela lui semble irréalisable. Elle reçoit cependant du soutien  :

« Elle a pu rencontrer ici des gens, qui ont été contents de l’entendre parler. On essaie de lui reconstituer un réseau de relations. Ce sont des gens de Malonne, de Namur et d’ailleurs. Et qui ont un niveau culturel plus élevé que d’autres. Ils sont plusieurs dizaines à la soutenir. Tous disent que ça vaut la peine de la rencontrer. » (Selon nos infos, il s’agit de personnes issues du monde catholique, œuvrant pour le journal local Malonne Première ou au sein de la confrérie de l’Aumônière, NdlR)

Un soutien catholique qui a commencé en haut de la hiérarachie puisque selon le curé, Monseigneur Léonard « a été lui rendre visite en prison, à l’époque où elle était incarcérée à Namur. »

Lire notre reportage complet dans nos éditions en numérique