Il avait traîné sa compagne ligotée dans les vignes, avant de la brûler aux parties génitales

Le couple, récemment installé dans cette localité de 700 habitants sur le Canal du Midi entre Carcassonne et Narbonne, se serait disputé vendredi pour des raisons mal déterminées.

L’homme aurait ligoté sa compagne, l’aurait traînée dans une vigne et lui aurait infligé des brûlures aux parties génitales, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

L’hôpital où elle a été admise a signalé l’affaire à la justice.

Les faits ont été jugés assez graves pour être qualifiés d’actes de torture et de barbarie, quitte à ce qu’ils soient requalifiés ultérieurement, a dit le parquet de Narbonne.

Le fuyard était toujours recherché mercredi matin.