En attente d’une décision sur un éventuel bracelet électronique, Fouad Belkacem reste en prison

Dans l’attente, il reste en prison, a indiqué jeudi Laurent Sempot, porte-parole de la Direction générale des établissements pénitentiaires.

Si le bracelet électronique lui est refusé, Fouad Belkacem devra rester en principe jusque fin novembre 2013 derrière les barreaux. Il purge actuellement deux peines respectives de six mois, pour racisme et rébellion.

Les six mois de prison auxquels il a été condamné fin novembre pour incitation à la haine, à la violence et à la discrimination à l’encontre de non-musulmans, à la suite de l’interpellation par la police d’une femme portant le niqab, à Molenbeek-Saint-Jean, ont quasi été entièrement purgés en préventive.