Le double champion olympique Mo Farah a été détenu, à tord, aux Etats-Unis

En effet, l’athlète s’est installé récemment aux USA pour y travailler avec Alberto Salazar.

Malheureusement, arrivé aux USA, il n’a pu passer les douanes en Oregon pour se rendre à Portland. Les douaniers américains lui indiquant qu’il devait y avoir une « enquête » sur lui, nous explique The Sun ce dimanche. En effet, Mo Farah a la nationalité britannique mais il est né en Somalie. Et ce lieu de naissance semble inquiéter les Américains, très à cheval sur la sécurité depuis 2001.

« Je ne pouvais pas le croire. A chaque fois que je viens aux USA, mon lieu de naissance les inquiète. J’ai pourtant montré mes deux médailles pour leur prouver qui j’étais mais ce n’était pas suffisant », explique-t-il au Sun.

Ce n’est pas la première fois que cela lui arrive. En effet, quand il a demandé son visa de résident, une enquête « pour terrorisme » avait été ouverte. Malheureusement, ce ne fut pas si simple, même si NIKE avait signé les papiers. Parti quelques jours à Toronto avec son visa de touriste, l’Anglais n’a pu revenir tout de suite en Oregon... tant que l’affaire n’était pas close...