Pilule 3e génération : leur prescription va être limitée en France

La ministre de la Santé Marisol Touraine a demandé à l’UE de limiter l’utilisation des pilules de 3e et 4e génération et a annoncé la mise en place d’un « dispositif » en France pour limiter leur prescription.
Mme Touraine a fait ces annonces lors d’une conférence de presse alors que l’Agence européenne du médicament (EMA) venait d’annoncer dans un communiqué que les femmes n’avaient aucune raison d’arrêter de prendre des pilules contraceptives combinées (oestroprogestatives), y compris celles de la 3e génération.