La taxe « de trop » pour les électriciens

La taxe sur le captage d’eau en Wallonie pourrait coûter 40 millions d’euros aux producteurs d’électricité et pourrait selon eux mettre à mal la compétitivité de leurs installations de production en Wallonie, indique samedi le journal L’Echo. La Région wallonne prépare une taxe sur le prélèvement des eaux non potabilisables en eau de surface qui pourrait coûter 50 millions d’euros aux industriels wallons, dont 35 à 40 millions à charge des électriciens Electrabel, EDF Luminus ou Enel. Cette note passe très mal chez les producteurs d’électricité.