Un fondateur d’une chaîne de cafés-restaurants russe arrêté après avoir tué et démembré son épouse

La police russe a arrêté à Moscou un homme qui a reconnu avoir tué et démembré son épouse, après que des morceaux du corps de cette femme ont été retrouvés dans une voiture, a indiqué samedi le comité d’enquête.

L’homme, l’un des fondateurs d’une ancienne chaîne branchée de cafés-restaurants de la capitale russe, a reconnu vendredi avoir étranglé sa femme, une journaliste, mère de trois enfants, dans la nuit du 2 au 3 janvier, après une dispute.

Il a ensuite découpé son corps et mis les morceaux dans le coffre d’une voiture pour s’en débarrasser, explique le comité dans un communiqué.

Il avait ensuite fait croire que son épouse avait disparu après avoir quitté la maison et lancé un appel à témoins sur des réseaux sociaux pour la retrouver, raconte le site d’informations gazeta.ru

La police a effectué vendredi une perquisition au domicile conjugal et fouillé la voiture, empruntée récemment par le mari à une amie, où elle a retrouvé la tête, le tronc, ainsi que les pieds et les mains de la femme de 39 ans, selon le comité d’enquête.

L’homme a aussitôt reconnu les faits. Un tribunal moscovite a décidé, samedi, de le placer en détention préventive, selon les agences russes.