Philippe Henry juge le plan d’investissements SNCB inacceptable pour la Wallonie

Le ministre wallon du Transport Philippe Henry (Ecolo) a confirmé son opposition au plan pluriannuel d’investissements de la SNCB, trop défavorable à ses yeux pour la Wallonie. Le ministre régional met en garde depuis novembre contre un rabotage des moyens de la SNCB. À la lecture des 360 pages du document, ses craintes se sont confirmées, indique-t-il dans plusieurs médias. « Sur les 35 priorités que nous avions dressées pour améliorer le rail wallon, on en retrouve trois dans le plan, plus la gare de Gosselies qui doit être négociée à part », relève-t-il.