« Tout est de ma faute », confesse Lance Armstrong

Lance Armstrong a avoué pour la première fois en public avoir pris des produits dopants durant sa carrière cycliste, après plus de dix ans de farouches dénégations, lors d’une émission de télévision diffusée jeudi aux Etats-Unis. Voici ses principales déclarations : « OUI » « Oui » je me suis dopé, a-t-il répondu à l’animatrice américaine Oprah Winfrey qui lui demandait s’il avait pris des substances interdites durant ses sept victoires dans le Tour de France (1999-2005). « Se doper faisait partie du boulot ».