Attention aux pluies verglaçantes ce dimanche soir (caméras en live + le point région par région)

La Cellule d’action routière (CAR) a décidé pour sa part de maintenir la phase de pré-alerte routière sur les routes wallonnes. Des engins de déblocage supplémentaires ont été rappelés, et les côtes à risque font l’objet d’un traitement spécifique. Le Centre régional de crise de Wallonie recommande à tous les usagers de limiter au maximum leurs déplacements sur les routes dimanche.Pour vous aider, voir l’ensemble des caméras placées sur nos autoroutes.

La suite ? Lundi, le temps sera nuageux avec de temps à autre un peu de neige. Le vent de secteur sud-sud-est sera faible. Les températures en journée tourneront autour de zéro degré.

Le reste de la semaine, il fera sec à peu près partout, mais avec de la nébulosité et un temps hivernal froid. Dans la nuit et au petit matin, il gèlera, d’abord faiblement puis plus fort (-4 à -10 degrés). Dans la journée, les températures dépasseront rarement zéro degré.

BUS et TRAINS

La neige provoque des perturbations et déviations sur les réseaux des transports en commun TEC en Wallonie et STIB à Bruxelles. Plusieurs lignes ont été déviées et des retards sont à prévoir. La zone du Hainaut est la plus touchée. «Les bus rentrent actuellement au dépôt», a indiqué dimanche midi le porte-parole du Transport en commun wallon (TEC) Stéphane Thierry. Sur le réseau ferroviaire intérieur, il n’y a pas de perturbations majeures.

En Wallonie, les bus continuent de circuler dans les zones du Brabant wallon, de Charleroi, Liège-Verviers et Namur-Luxembourg, mais des itinéraires de déviation ont été fixés pour la plupart des lignes. «Des retards allant de 10 à 30 minutes sont possibles», précise M. Thierry. «Dans le Hainaut, la situation a été jugée trop dangereuse pour les usagers et le matériel roulant. Les bus rentrent au dépôt», poursuit-il. «Cette décision pourrait néanmoins être revue au cours de l’après-midi, en fonction de l’état des routes et des services d’épandage».

Liste des bus supprimés en Wallonie

A Bruxelles, «tous les bus articulés ont été remplacés par des bus standards», affirme la porte-parole de la STIB, Françoise Ledune. Seule la ligne 36 est à l’arrêt. «D’autres lignes connaissent quelques retards et déviations. Cela étant, nous ne sommes pas au point de faire rentrer les bus», assure-t-elle. Il s’agit notamment des bus 41, 59, 65, 66, 71 et 79. Aucun problème n’a été signalé en ce qui concerne les trams.

Sur le réseau ferroviaire intérieur, il n’y a pas de perturbations majeures. «Quelques problèmes ont été signalés en fin de matinée à Arlon et à Libramont, mais dans l’ensemble les trains nationaux circulent normalement», indique une porte-parole de la SNCB. En revanche, la circulation du Thalys vers Paris est fortement perturbée, d’après le site railtime.be.

Une vingtaine de vols supprimés à Zaventem

Une vingtaine de vols ont été annulés dimanche à Brussels Airport, notamment en raison de problèmes liés aux intempéries dans les aéroports où ces avions devaient atterrir. En comparaison avec ses voisins européens, l’aéroport belge a finalement bien géré les caprices de la météo. Une piste a ainsi pu être ouverte toute la journée - à 20 minutes près - et pendant une bonne partie de ce dimanche, ce sont même 2 pistes qui étaient opérationnelles, a indiqué un porte-parole de l’aéroport.

Région du Centre (16h30)

Dans l’ensemble, les grands axes étaient dégagés suite au passage des services du MET et des services des différentes communes. A La Louvière, les grands axes et les axés aux hôpitaux sont dégagés. On a enregistré un léger accrochage, à la rue de Longtain, mais rien de bien grave. Sur la zone de Binche-Anderlues, rien à signaler, les grands axes sont dégagés. Sur la zone de la Haute Senne, même constatation, avec un petit accrochage à Ecaussines. Les grands axes seraient dégagés, mais pour les axes secondaires, cela est variable selon les communes. Sur la zone de Mariemont, tout est calme, çà roule sur les grands axes.

On s’attend à de probable chutes de neige en début de soirée, et la situation pourrait donc évoluer. La prudence reste donc de rigueur et évitez de sortir si cela n’est pas impérieux.

Bruxelles (14h41)

Avec les épisodes neigeux qui sont survenus ces dernières semaines et encore ce dimanche matin, la Stib et Bruxelles-Mobilité ont du pain sur la planche. Cela fait déjà plusieurs heures qu’un manteau blanc a recouvert notre capitale et les épandages aux quatre coins du territoire bruxellois se multiplient.

« Ces dernières nuits, nous avons réalisé des épandages préventifs, en attendant les chutes de neige de ce dimanche matin », indique Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles-Mobilité. « Malheureusement, les routes sont froides et le manque de circulation sur certaines voiries ne favorisent par le mélange du sel et de la neige, seule condition pour que la neige se mettre à fondre. La circulation reste donc difficile sur les grands axes et le ring ».

A la Stib, « un dispositif maximal a été mis en place dans la nuit de samedi à dimanche », nous renseigne Françoise Ledune, porte-parole des Services des Transports Intercommunaux de Bruxelles. « Cinq trams ont roulé à blanc toute la nuit et notre personnel à bord s’arrêtait pour faire des épandages sur la voirie et au niveau des arrêts ».

Si les trams roulent actuellement à peu près normalement dans Bruxelles, des bus ont été déviés, surtout ceux en provenance ou à destination du centre-ville, comme la ligne 71 circulant de De Brouckère à Delta.

Brabant Wallon (14h39)

Le Brabant wallon est, à l’instar du reste du pays, envahi par la neige. Elle s’accumule au sol et provoque de grosses difficultés de circulation, d’autant plus que les services d’épandage sont loin

d’être passé partout. La circulation sur le ring de Bruxelles se fait au ralenti alors que la majorité des routes ne sont pas dégagées. Mais l’épandage a débuté sur certaines artères comme à Nivelles où le service a par exemple été assuré à la rue des Conceptionnistes et la rue Neuve.

Province de Liège (14h22)

Aucun incident grave n'est à déplorer en région liégeoise. Seuls ceux qui sont obligés de sortir de chez eux ont pris le risque de circuler sur les routes rendues glissantes par la neige et le verglas. Un trafic réduit qui n'est pas pour déplaire aux services de secours, qui ne croulent pas sous les interventions ce dimanche.

Province de Namur (13h12)

La E 411 entre Gemloux et Namur, notamment, n'était pas déneigée en matinée et en début d'après-midi. Seule la bande de droite laissait entrevoir de récents passages de véhicules. Dans le centre-ville namurois, la boue a remplacé la neige. Une boue qui tendait à se transformer en plaques de glace. Il est de bon ton de d'anticiper ses freinages, sous peine de ne pas s'arrêter à temps à un feu rouge... La pluie verglaçante fait autant dégâts sur votre pare-brise que sur les routes: les gouttes d'eau se transforment en glace, réduisant votre vision. La prudence est plus que jamais de mise.

Province du Luxembourg (11h34)

La neige mais surtout la pluie verglaçante ont rendu les routes très glissantes ce dimanche matin partout en province de Luxembourg. Du verglas s'est formé à certains endroit. Les pompiers de Marche-en-Famenne ont dû intervenir à trois reprise durant la nuit pour des sorties de route sans gravité, provoquées par les chaussées glissantes.

Charleroi (11h19)

Sur le territoire de la Ville de Charleroi, les services d'épandage et de déneigement ont bossé dur dès cette nuit. Résultat, on circule assez facilement dans la métropole. Par contre la situation est plus délicate pour y arriver. Ainsi sur le R3, le grand ring de Charleroi, la circulation était assez difficile ce matin. Sur le R9, le petit ring, les conditions sont assez bonnes mais malgré un bon dégagement, les sorties sont assez glissantes. Comme partout aillers, le réseau secondaire de la région est fortement perturbé. La neige continue de tomber légèrement.

Wallonie picarde (10h54)

Il neige sans discontinuer sur la Wallonie picarde depuis la fin de la nuit. De Ath à Mouscron en passant par Tournai, la situation est très difficile sur les routes car la couche de neige est épaisse sur les bandes de circulation. De nombreux grands axes ne sont pas dégagés. Visiblement, les services d'épandage sont pris de court.

Huy-Waremme (10h58)

Il neige depuis tôt ce matin sur l'arrondissement de Huy-Waremme. La plupart des routes principales sont praticables mais des congères se forment à certains endroits avec le vent. Les chasse-neige se relayent pour dégager la neige. Sur le réseau secondaire, la circulation est plus compliqué.

Région de l’entre Sambre et Meuse (11h11)

De Philippeville à Sambreville: les routes sont peu dégagées, mais, sur les "grands" axes, on sait rouler à 50-60 km/h sur un tapis neigeux pas trop dense. Pas de verglas, juste de la neige. Un fin grésil tombe.

Mons-Borinage (11h17)

A Mons ville, la poudreuse recouvre toutes les artères principales et secondaires. Mais les camions d'épandage ne se limitent pas aux grandes voiries. Ils passent aussi dans le centre-ville. Les pompiers de Mons, Saint-Ghislain, Dour et Quiévrain soulignent la grande prudence des automobilistes qui sont rares à sortir de chez eux. Leurs interventions ne sont que peu sollicitées ce matin.