Le meurtrier présumé de Dorothée Silien arrêté: il l’a étranglée

« La cause de la mort est bien la suffocation », confirme le parquet de Dinant. « Et le suspect est en aveux. Il explique son geste par la colère : leur séparation se passait mal, et la nuit de vendredi à samedi, il y a eu une violente dispute qui l’a amené à la tuer ».

Le suspect reconnaît aussi avoir ensuite amené le corps de Dorothée Silien dans un coin discret qu’il connaissait, à Anseremme.

L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, sera entendu ce soir par le juge d’instruction. Un mandat d’arrêt devrait vraisemblablement être décerné.

Plus d’informations à venir, et dans La Meuse Namur et La Meuse Luxembourg de ce mardi 22 janvier.