Constat sévère de la Cour des comptes sur les politiques de l’emploi

Les politiques du marché du travail sont « inadaptées » et doivent évoluer, estime ce mardi la Cour des comptes en recommandant de « mieux cibler » les efforts sur ceux qui subissent davantage la crise et de réviser en profondeur l’assurance chômage. « La France a abordé la crise avec des instruments de politique de l’emploi parfois obsolètes » et malgré des réformes, le dispositif « reste largement inadapté à
un contexte de chômage durablement élevé », souligne-t-elle dans un rapport sur les « politiques du marché du travail ». Les faiblesses sont relevées avec sévérité : effort « particulièrement insuffisant » pour former les chômeurs, « résultats médiocres » des contrats aidés (emplois temporaires subventionnés), chômage partiel sous-utilisé, etc. Alors que la réforme du marché du travail sera présentée en Conseil des ministres en mars, à la suite de l’accord du 11 janvier entre le patronat et trois syndicats, l’institution émet 25 recommandations pour réorienter ces politiques (50 milliards d’euros en 2010) vers « les salariés les plus fragiles, peu formés ou en emploi précaire ».