La SNCB avait débloqué 1,8 million pour la bonne gestion du dossier Fyra

La SNCB a débloqué, en 2004 lors de la validation de l’achat de trois trains Fyra, un budget de 1,8 million d’euros pour assurer un suivi « de qualité » dans la gestion du dossier par son département « Achats » et sa direction « Matériel », peut-on lire dans La Libre. Ce budget octroyé à l’époque en interne à la SNCB fait aujourd’hui grincer des dents certaines sources proches du dossier, rapporte La Libre.
Ces sources estiment en effet que pour ce prix-là – 1,8 million d’euros – la SNCB aurait pu s’en sortir un peu mieux. « Ce budget comprend tous les coûts de gestion du suivi contractuel du dossier, détaillait la décision du conseil d’administration. En ce compris, tous les coûts de déplacement et le suivi de la qualité » dans l’exécution du contrat.