Le nouveau gouvernement devra reconnaître l’État de Palestine

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Ryiad Al-Malki a déclaré mardi après la tenue d’élections en Israël devant le Conseil de sécurité de l’ONU « La Palestine est prête à travailler avec tout gouvernement israélien qui sera formé à condition qu’il respecte les résolutions de l’Assemblée générale (de l’ONU) qui a donné une réalité à l’État de Palestine, ainsi que les frontières d’avant 1997 ».