Les islamistes somaliens shebab menacent d’exécuter des otages kényans

Les islamistes somaliens shebab, liés à Al-Qaïda, ont menacé d’exécuter des otages kényans si Nairobi ne libérait pas tous les « prisonniers musulmans » détenus pour « terrorisme ». Dans un texte et une video postés sur leur compte Twitter, les shebab donnent au Kenya jusqu’au 14 février pour se plier à leur demande. Le pays doit aussi, disent-ils, oeuvrer à la « libération de tous les musulmans extradés en l’Ouganda pour terrorisme », faisant apparemment référence aux personnes emprisonnées ou jugées dans ce pays pour l’attentat, revendiqué par les shebab, qui avait fait au moins 74 morts en juillet 2010 à Kampala. Dans la video, les islamistes somaliens, que l’armée kényane combat dans le sud de la Somalie depuis fin 2011, montrent deux hommes et la photo de quatre autres, qu’ils présentent comme des prisonniers kényans.