Le PSG en passe de conclure le mercato en beauté avec David Beckham

L’hiver dernier, l’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre (115 sélections) avait déjà failli signer à Paris mais, après un long feuilleton, il avait finalement choisi de rester à Los Angeles, où il a refermé en décembre sa parenthèse américaine de cinq saisons et demie sur un deuxième titre de champion des Etats-Unis.

Cette fois-ci, l’affaire est vraiment conclue, rapportent jeudi la BBC et Sky News. La chaîne française BeInSport, qui diffuse les matches de L1, assure pour sa part que Beckham, 37 ans, est déjà à «Paris pour passer une visite médicale» et qu’il va «signer dans la foulée un contrat de six mois» avec le club.

Après les venues de Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva l’été dernier, puis du jeune espoir brésilien Lucas en janvier, ce serait un nouveau gros coup pour le nouveau riche du football français, qui a dépensé plus de 100 millions d’euros sur le marché des transferts l’été dernier.

Son directeur sportif, Leonardo, contacté par l’AFP, n’a en tout cas pas démenti l’information.

Le club parisien a convoqué une conférence de presse à 16h00 GMT en présence de son président, Nasser Al-Khelaifi, et de «Leo».

Le milieu de terrain au pied droit d’une précision diabolique était sans club depuis l’annonce de son départ du LA Galaxy.

«Une pop-star»

Il avait alors déclaré vouloir se lancer un «dernier défi» de joueur avant de prendre sa retraite et de revenir aux Etats-Unis, où il aura la faculté contractuelle de devenir propriétaire d’une des franchises de la Ligue nord-américaine.

Ces derniers jours, il s’entraînait en Angleterre avec Arsenal, pour se maintenir en condition physique.

Avec «Becks», le «Qatari SG» enrôlerait une figure du show-biz, une tête d’affiche adulée en Asie, qui lui ouvrirait de nouvelles perspectives marketing dans cet endroit de la planète.

Et que l’ex-numéro 7 de Manchester United (1992-2003) ne soit plus que l’ombre du joueur qu’il était quand il a remporté la Ligue des champions avec les Red Devils en 1999 importerait peu aux nouveaux décideurs du PSG.

«Il est plus qu’un joueur, c’est une marque, une pop-star», avait déclaré à son propos Leonardo, en septembre 2011, en lui faisant un premier appel du pied.

Le Brésilien avait lui-même dirigé le joueur anglais à l’AC Milan lors du deuxième prêt de l’Anglais du Galaxy, club de Los Angeles d’un championnat nord-américain peu relevé, début 2010.

Beckham, star des tapis rouges et des soirées mondaines des derniers endroits chics du globe avec sa femme Victoria, n’a plus ses jambes de 20 ans, mais il peut encore dépanner dans le couloir droit. Et son expérience au Real Madrid (2003-07) montre qu’il ne déstabilise pas un vestiaire quand il est sur le banc.

En plus de l’Anglais, le PSG cherche aussi à faire venir une autre recrue avant la fermeture du mercato ce jeudi à minuit, Marek Hamsik, 25 ans, de source proche du club.

Le milieu offensif slovaque de Naples retrouverait à Paris son ancien partenaire Ezequiel Lavezzi, arrivé cet été dans la capitale en provenance du club italien. Le troisième homme du trio napolitain, l’Uruguayen Edinson Cavani, est aussi dans le viseur parisien, mais pour l’été prochain.