30 grammes d’excrément valent aujourd’hui 120.000 euros: la «merde d’artiste» est un bon placement (+ vidéo)

« Son œuvre est unanimement vue comme une critique de la production de masse et de la société de consommation qui changèrent la société italienne », peut-on lire sur Wikipédia lorsque l’on se renseigne sur Menzoni.

Ce site relate aussi l’incroyable succès qu’a connu après sa mort le gaillard, grâce à 90 petits pots (30 grammes chacun) de ses propres excréments…

Assis sur un seau, l’artiste récoltait le produit de sa plomberie intérieure, puis la prenait avec une petite cuillère pour remplir des petits pots estampillés « Merda d’artista » (pas besoin de traduire, si ?…). Les petits pots ont été disséminés à gauche et à droite, lors de ventes, publiques ou non. Par après, certains ont gardé leur petit pot dans leur frigo, d’autres les ont offerts comme cadeaux.

On pourrait en rire (vous privez pas, c’est fait pour ça…), mais où l’affaire devient cocasse (bien un « o » en première voyelle), c’est lorsque l’on apprend qu’un petit pot a été vendu quelque 220.000 français voici plus de 10 ans (+/- 40.000 euros) et qu’aujourd’hui, un petit pot est estimé à l’équivalent de 3 kilos d’or. Soit 120.000 € (+/–, ne mégotons pas sur quelques cents, voire sur quelques grammes).

On vous passera tous les jeux de mots faciles à faire sur ce cas... d’école. Mais franchement, chapeau Piero. Niveau recyclage-Business, il avait tout compris avant tout le monde.