Quelques oiseaux couverts d’huile de palme retrouvés sur les plages belges

La semaine dernière, le risque que des oiseaux atteignent la Manche était considéré comme faible mais certains volatiles sont tout de même arrivés sur la Côte belge. Le centre d’Ostende estime que d’autres oiseaux recouverts de mazout ont également échoué.

Le vent fort de secteur nord est l’une des raisons avancées pour expliquer l’arrivée de ces oiseaux en Belgique.

L’Unité de Gestion du Modèle Mathématique de la mer du Nord a confirmé qu’un certain nombre de volatiles couverts d’huile de palme étaient arrivés sur le territoire belge.

La provenance de cette huile est difficile à tracer. Il semble cependant impossible qu’elle provienne de l’épave du cargo Baltic Ace, qui a coulé en décembre après une collision en mer du Nord.