L’ex super model de Victoria Secret Izabel Goulart se fait nonne…

Au Brésil, c’est une superstar. Avec son corps parfait, elle a non seulement gagné plusieurs millions de dollars par an, mais aussi fait rêver des millions d’hommes en incarnant une des figures de proue de la marque de lingerie « Victoria Secret ». Mais voilà, elle a annoncé au grand étonnement de beaucoup vouloir quitter la célèbre marque et revenir au Brésil. Et c’est en nonne qu’elle réapparaît… dans le numéro de février de Vogue Brésil, avec des « habits religieux » signés Valentino, Gucci, Yves Saint Laurent, Pucci, Rochas, Gareth Pugh et Fausto Puglisi et accessoires de Chanel, Prada, Givenchy, Marc Jacobs et Ferragamo.

Les robes longues sont en effet très proches du costume traditionnel des religieuses catholiques, et la modèle n’hésite pas à arborer un voile blanc, des chapelets et une coiffe de religieuse.

Le shooting a eu lieu dans différentes églises baroques de Salvador (Brésil)

Et le magazine de rappeler que dans l’Église catholique, les vêtements sacerdotaux ont depuis le haut Moyen Age une fonction importante et font partie intégrante de l’apparat sacré, en lien avec la hiérarchie de l’Eglise.

« La mode n’est pas absente de l’église », explique Michaela Reicher, directeur du Musée du textile de Saint-Gall, dans une interview au « Tagesschau ». « Il y a de véritables artistes qui ont conçu les robes des ecclésiastiques, avec différents courants dans l’air du temps »

Ce qui est surprenant, c’est quand même que ce shooting « sacré » avec un des top model les plus sexy du monde ait eu lieu précisément dans le plus grand pays catholique du monde…