Nouvelles violences en Irak : au moins huit morts

Au moins huit personnes ont été tuées dans de nouvelles violences mardi en Irak, où les attaques se sont multipliées ces trois derniers jours faisant près de 70 morts au total. Les dernières attaques ont encore accru les tensions dans le pays en proie à une grave crise politique avec notamment des appels à la démission du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki par les manifestants dans les régions à majorité sunnite.
L’attaque la plus sanglante mardi a coûté la vie à six personnes, dont trois soldats, et en a blessé quatorze, selon des sources de sécurité et médicales. Un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée contre une patrouille conjointe de la police et de l’armée à Taji, à 25 km au nord de Bagdad. D’autres attaques dans les villes de Baqouba (ouest) et Mossoul (nord) ont fait deux morts, a-t-on ajouté.