Mons battu à Ostende par 82 à 73

Même s’ils menaient un instant, les Montois n’entamaient pas leur périlleuse mission de la meilleure manière, puisque les pertes de balles succédaient aux shoots forcés (2-7, 10-7). Le temps pour Lojeski (3/3) de se mettre en jambes, et Yves Defraigne devait déjà chercher une autre solution que Taylor (2/6) pour alimenter le marquoir. Muya (pénétrations) et Qvale s’y employaient (14-18), mais Lojeski faisait monter son compteur à 13 unités (19-18).

Agressifs, Libert et Giancaterino refusaient d’abdiquer (24-28), mais, comme souvent, les Côtiers trouvaient bien vite la parade, histoire de ne pas laisser leurs invités croire en leurs chances. Drobnjak (2+3) et Stojic faisaient parler leur expérience, et Lojeski enfonçait le clou en contre-attaque (2+1) pour emmener le BCO à 44-38 à la pause.

Avec sa « second unit » (2x3 pour Libert), Mons s’accrochait au retour des vestiaires. Mais Dario Gjergja avait, lui, opté pour un « cinq » expérimenté, qui ne paniquait pas face à l’énergie déployée par les visiteurs (49-45, 57-53). Et Lojeski poursuivait, lui, son récital. Mons avait le mérite de « rester au contact », mais Ostende pouvait bel et bien cocher la date du 1er avril prochain, à laquelle il affrontera Alost ou Pepinster en finale. Jean-Michel Manderick

Fiche technique

QT : 19-18, 25-20, 22-20, 16-15.

Ostende : 24/39 à 2; 5/16 à 3 ; 19 lf sur 24; 27 rbds ; 14 ass ; 19 fp.

Katnic 4-5, Serron 0-0, El Mahsini 0-2, STOJIC 6-2, WILKINSON 7-6, Salumu 0-2, De Thaey (-), Boukichou 0-2, DJORDJEVIC 0-2, WRIGHT 4-2, LOJESKI 16-11, Drobnjak 7-4.

Mons : 21/37 à 2; 7/17 à 3 ; 10 lf sur 17; 22 rbds; 9 ass; 26 fp.

Muya 4-8, Libert 4-7, WALLACE 2-2, TAYLOR 6-3, CAGE 2-0, Giancaterino 3-2, Schwartz 0-0, Randle 3-5, BOSTIC 8-0, Gorgemans 0-4, QVALE 6-4, Tumba (-).

Arbitres: MM. Bayot, Beck et Deblieck.