Des militaires belges se font attaquer et voler au Liban

C’est ce qu’écrit dimanche Het Nieuwsblad dans son édition Zondag, sur base d’une nouvelle diffusée par le journal libanais The Daily Star.

L’incident s’est déroulé dans le village de Mays al Jabal. De retour d’une mission de déminage, les soldats belges se sont vus barrer le passage par les habitants du village. Il n’y a pas eu de confrontation physique mais l’un des Libanais a volé une carte-mémoire d’une caméra d’un des militaires. Il n’a pas encore été confirmé si des informations sensibles s’y trouvaient.

Au SPF Défense, personne n’était disponible pour commenter les faits tandis qu’au cabinet du ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V), on tombait des nues, selon Het Nieuwsblad.

Le Liban est l’un des pays où les militaires belges sont présents. Une centaine de soldats mènent principalement des tâches humanitaires dans le cadre de la UNFIL (United Nations Interim Force in Lebanon). Leur mission principale est de désamorcer les nombreuses mines présentes dans la région.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d’autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois jamais être tenu pour responsable de ces informations fournies par d’autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.