Hannut : réouverture du café le FO2, sous haute surveillance. « Sans heurts mais bruyant», selon un riverain

À Hannut, la polémique autour des cafés du centre-ville a eu de multiples rebondissements. Il y a trois mois, un des cafés, dans le collimateur des autorités, le FO2 fermait ses portes. On reprochait au patron, Tanguy Benoît, de ne pas être aux normes de sécurité et d’avoir transformé son café en dancing sans permis d’urbanisme.

Vendredi soir, le café a rouvert ses portes, après quelques aménagements. L’établissement a conservé son statut de café. Mais selon les riverains, le niveau sonore reste très élevé. « Je n’ai pas su dormir dans ma chambre », explique un voisin, Guy Vandormael. « C’est vrai que j’ai entendu une légère différence dans l’intensité sonore de la musique ».

Tous les détails dans la Meuse Huy-Waremme de ce lundi.