Le trafic ferroviaire perturbé par une grève à Lisbonne

Le transport ferroviaire était très perturbé mardi au Portugal en raison de grèves visant à protester contre les mesures d’austérité du gouvernement. Les arrêts de travail ont provoqué la suppression de 65 % des trains, ont indiqué les chemins de fer portugais, Combois de Portugal (CP). Les employés de chemins de fer protestent notamment contre l’abaissement du paiement des heures supplémentaires et des jours fériés. Le Portugal est sous assistance financière internationale depuis mai 2011 quand l’UE et le FMI lui ont accordé un plan de sauvetage de 78 milliards d’euros en échange d’un plan de réformes et de rigueur. Les mesures d’austérité ont été renforcées cette année avec un budget d’Etat marqué par des hausses d’impôts sans précédent qui ont amplifié le mécontentement social. La CGTP, principal syndicat portugais, a prévu d’organiser samedi prochain à Lisbonne et dans diverses villes du pays des défilés et des rassemblements pour protester contre les mesures de rigueur du gouvernement de centre-droit. Selon la direction des Chemins de fer portugais, les grèves ont entraîné l’année dernière une diminution des recettes d’environ 1 million d’euros en raison d’une réduction du nombre de passagers de l’ordre de 11 %.