L’ancien directeur général du Standard, Pierre François au chevet du Brussels

Samedi soir, lors du match Brussels-Antwerp, plusieurs nouveautés étaient à noter. En premier lieu et sur la pelouse, les nombreux nouveaux visages dans les rangs molenbeekois. Et deuxièmement, dans les tribunes cette fois, la présence remarquée de Pierre François. L’ancien directeur général du Standard de Liège, limogé depuis juin dernier, a assisté à la rencontre au côté de Johan Vermeersch, le président du club

bruxellois. Était-ce une simple visite de courtoisie ou y avait-il un signe d’une future collaboration ?

Interrogé sur cette question, l’intéressé n’a pas voulu faire de commentaires. Mais l’ancienne figure de la famille rouche n’a ni infirmé ni confirmé l’information. Une chose est certaine, le Brussels vit actuellement une complète métamorphose.

S’il y a bien une personne qui accueillerait Pierre François à bras ouverts, c’est certainement Johan Vermeersch himself. Les deux hommes se sont toujours bien entendus, en veut pour preuve la collaboration que le Standard et le Brussels avaient ensemble au niveau de la formation des jeunes. Le président molenbeekois ne s’en

cache pas. «A titre personnel et juridique, Pierre François est quelqu’un de très compétent », dit-il. «Est-ce qu’il peut apporter une valeur supplémentaire au Brussels ? C’est possible. Si tu veux avancer dans la hiérarchie du football belge voire européen, il faut assurer toutes les compétences à chaque échelon. J’ai une bonne relation avec Pierre François. J’ai toujours réalisé des transferts avec le Standard et il était l’intermédiaire. Il a été invité samedi pour, je pense, analyser la situation du Brussels. »La présence de Pierre François n’était donc pas anodine et le Brussels pourrait être la prochaine terre d’accueil de l’ancien homme fort liégeois. Contacté lundi par nos soins, celui-ci n’a voulu ni infirmer ni confirmer l’information.