François, 60 ans de Verlaine: "Un virus a bloqué mon ordinateur contre de l’argent"

Bien sûr, il s’agit d’une arnaque. Mais on s’y croirait ! « Il y avait le logo de la police, des extraits de lois... Franchement, c’était bien fait. » Pourtant le Verlainois ne s’est pas fait duper : «  J’ai remarqué qu’il y avait quelques fautes d’orthographe, ça m’a paru louche. Et puis, si la police avait quelque chose à me reprocher, je pense qu’elle serait venue frapper à ma porte directement. Ça me semble plus logique qu’une alerte inopinée sur le net. »

En réalité, le virus en question est un « Police ransomware », un logiciel malveillant qui bloque l'ordinateur de l'internaute, avec un message de la police qui somme de payer une amende de 100 euros. Se faire passer pour la police pour arnaquer les gens, un filon qui a déjà fait des milliers de victimes en Belgique.

Depuis le mois de février, une nouvelle version du virus circule et provoque de nouveaux ravages. Ainsi, au Royaume Uni, cette variante laisserait le système d’exploitation Windows fonctionner mais les autres applications seraient affectées par un cryptage des fichiers utilisateurs de la victime. De plus, pour rendre la réparation du PC plus compliquée, le ransomware désactiverait quelques outils importants de Windows. Les dégâts pour la victime seront donc beaucoup plus importants...

Retrouvez tous les conseils pour supprimer ce virus dans notre édition de Huy-Waremme de mercredi.