ING: «Le succès de la banque en ligne est une excuse bon marché»

« De l’inquiétude était perceptible depuis pas mal de temps mais nous ne nous attendions pas à une telle réduction de l’emploi », a réagi Stefaan Decock, secrétaire national Finances à la LBC-NVK. Mercredi matin, ING Belgique a fait savoir qu’elle allait réduire ses effectifs de 1.000 unités pour ne conserver que 8.560 collaborateurs d’ici fin 2015. « Nous regrettons également le fait que cette information ait été diffusée avant le conseil d’entreprise », a poursuivi le responsable du syndicat chrétien, selon qui le succès de la banque en ligne, invoqué par ING pour justifier sa décision, ne pourrait être qu’une « excuse bon marché ». Du côté des autres syndicats enfin, on préfère attendre la réunion du conseil d’entreprise avant de réagir.