A la saint-Valentin, les Japonaises doivent offrir des chocolats à tous les hommes qu’elles connaissent

La fête de la saint-Valentin est un moment important dans la vie commerciale, au Japon. Mais seulement pour les chocolatiers. A cette occasion, ils réalisent environ la moitié de leur chiffre d’affaires de l’année. Car la tradition veut que les femmes offrent des chocolats aux hommes qu’elles connaissent. A leur amoureux, bien sûr. Mais aussi à leurs collègues masculins et, de façon générale, à tous les hommes qu’elles connaissent.

Pour celles qui respectent la tradition, ça leur revient extrêmement cher. Il y a d’ailleurs des expressions toutes faites pour dire les sentiments qu’inspire cette coutume aux Japonaises. Elles parlent des « chocolats des corvées » pour ceux qu’elles doivent offrir à leurs collègues et autres chefs, alors qu’elles appellent « chocolats pour les amis » ceux qu’elles offrent avec plaisir.