Fillette néerlandaise expulsable: le parquet de Turnhout nie avoir commis une erreur

Le parquet de Turnhout nie jeudi avoir commis une faute dans l’affaire de la fillette néerlandaise de 12 ans qui a récemment reçu un ordre d’expulsion de l’Office des étrangers. Selon le parquet, le saisissement d’un juge de la jeunesse n’était pas à l’ordre du jour au moment du placement de la jeune fille dans une famille d’accueil belge en 2007. La presse flamande indiquait jeudi que l’enfant, souffrant d’un retard mental et victime d’abus durant de longues années, avait été placée par un juge néerlandais dans une famille d’accueil belge.Le parquet de Turnhout a contesté avoir fait une erreur en ne saisissant pas de juge de la jeunesse à l’époque. « C’est la procédure normale », a réagi le parquet sur le fait que les parents néerlandais ne se soient jamais opposés au placement de l’enfant. Mercredi, le parquet a ajouté avoir introduit « une requête auprès du juge de la jeunesse afin d’encore forcer une décision judiciaire ».