Football (P1): Gilbert Bodart, coach du FC Trooz la saison prochaine

Fidèle au Standard pendant 20 ans, Gilbert Bordart, revient pour nous sur sa carrière sportive : « Après Verlaine, j’ai intégré le centre de formation du Standard en 1976 puis le noyau pro en 1979, à l’âge de 17 ans. J’y ai évolué jusqu’en 1996 avant de m’expatrier un an à Bordeaux puis de revenir une saison au Standard que j’ai quitté pour passer 2 ans à Brescia, un an à Ravenne avant de finir ma carrière à Beveren en 2002 pour un total de 998 matches de championnat joués. »

Comme beaucoup d’anciens joueurs, l’ex-Standardmen est aujourd’hui coach : « J’ai commencé ma carrière à Visé avec Léon Semmeling comme adjoint. J’ai alors repris Ostende en D3, club avec lequel je suis monté en D1. Après cela j’ai signé un an à Alost puis à Wevelgem en Promotion où nous avons remporté le titre. De là, je suis parti à La Louvière avant de revenir à Tilleur avant Montegnée. J’ai vécu une année extraordinaire à Tilleur où, avec un budget limité, j’ai obtenu de bons résultats. J’avais la P1 et la P4 en charge. Celle-ci a été championne sans perdre de points. »

Le choix du FC Trooz peut donc paraître bien surprenant, après un tel c.v.  : « J’ai tout d’abord eu des contacts avec des clubs en Roumanie, en Turquie et au Qatar qui n’ont pas abouti. Et puis, après tout, il n’y a aucune gêne à venir à Trooz. Que du contraire c’est une fierté pour moi. J’ai l’ambition de réussir une très bonne saison, de faire des résultats et puis, à la fin de la saison, si je pars, d’être fier du travail accompli et de pouvoir ainsi remercier le président qui m’a relancé. »