En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Le même numéro a rappelé la pizzeria à 19h05 pour connaître le délai de livraison. On lui a répondu que les pizzas seraient livrées dans les dix minutes. Le livreur s’est rendu à l’adresse convenue, dans une rue en cul-de-sac et il était attendu par deux hommes qui l’ont dépouillé de son téléphone portable et de son argent.

Une plainte fut déposée à la police et le numéro appelant a été identifié, il appartenait à Quentin, un jeune homme qui commettra, en juillet 2018 à Tourpes, un vol avec violence pour lequel il a écopé d’une peine de trois ans avec sursis en février 2019.

Quentin a été entendu par la police. Il a déclaré qu’il ne se trouvait pas à Wiers mais à Ecaussinnes au moment où l’appel a activé une borne téléphonique à Wiers. Il a aussi déclaré qu’il ne se servait plus de ce téléphone depuis un an car il avait des dettes. L’ennui, c’est que ce téléphone a appelé deux fois son père cette nuit-là, un homme qui vit à quarante mètres du lieu de l’extorsion.

Pas identifié

La victime n’a pas pu identifier son agresseur mais a déclaré qu’elle parlait en usant d’un langage des cités. Hélas, on n’a pas pu entendre Quentin, absent pour le procès. Son avocat a plaidé l’acquittement au bénéfice du doute. Pour Me Ronveau, les éléments de téléphonie ne sont pas suffisants pour prononcer une culpabilité.

Le substitut du procureur du roi laisse le tribunal apprécier. Lors de la chambre des mises en accusation, le parquet avait requis un non-lieu, faute de charges suffisantes pour asseoir une culpabilité. Le président avait estimé qu’il existait des éléments à soumettre à l’appréciation du juge du fond.

Si le juge devait prononcer la culpabilité de Quentin, son avocat demande de ne pas prononcer de peine, estimant que les faits pourraient être inclus dans la peine de trois ans prononcée en 2019.

Le ministère public, lui, a demandé une peine d’un an de prison, rappelant que Quentin avait déjà écopé d’une peine de travail pour vente de stupéfiants. Présumé innocent, Quentin sera jugé le 23 novembre.

C.K

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Le même numéro a rappelé la pizzeria à 19h05 pour connaître le délai de livraison. On lui a répondu que les pizzas seraient livrées dans les dix minutes. Le livreur s’est rendu à l’adresse convenue, dans une rue en cul-de-sac et il était attendu par deux hommes qui l’ont dépouillé de son téléphone portable et de son argent.

******* * ***** ******* *** ** ******* ** * ********* ******* ** ** ******** *** ** ***** **** ** *********** ** ****** *** ********* * ******* *** ***** ************** ** ****** ** * ***** ********* ******* ** ** ******* **** ** ** *********** ****** ** ** *** ** ***** *** ******* ********** ******* *** ** *********** * ******* **** **** *** ***** ***** ********* ** ***** *** *** ** ******** ******* ** **** ** **************

*** **********

** ******* ***** *** ** ********** *** ********* **** * ********* ********* ******* ** ***** ****** ******* *** ******* ******* ** ***** *** ** ******** ******** ****** **** ** ******** *** ****** * ******* **************** ** ********** ** ****** **** ** ******** *** ********** ** ************ ** **** *** ********** **** ********* *** *************

** ********* ** ********* ** *** ****** ** ******** *********** **** ** ** ******* *** ***** ** *********** ** ******* ***** ****** ** ********* ***** ** ******* *********** **** ******* *** ************* ** ********** ***** ******* ******* ******** *** ********** ** ********* ** ***************** ** **** ** *****

** ** **** ****** ********* ** ************ ** ******** *** ****** ******* ** ** *** ********* ** ****** ******** *** *** ***** ********** ***** ****** **** ** ***** ** ***** *** ********** ** *****

** ********** ******* **** * ******** *** ***** ****** ** ** ******* ********* *** ******* ***** ****** ******* ******* ***** ** ******* **** ***** ** ************* ********* ********* ******* **** ***** ** ** *********

***

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles