L’automobiliste qui ne payera pas son amende... aura son permis de conduire retiré

Une nouvelle loi est entrée en vigueur en janvier concernant les amendes pour infraction au code de la route. Il était prévu qu’elles soient retirées directement sur les impôts. Mais elle a déjà montré ses limites. Aussi le Secrétaire d’Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet, a-t-il prévu la parade. Désormais, si l’amende est impayée, elle sera d’abord majorée de 35 %. Ensuite, si le contrevenant ne s’en acquitte toujours pas, il verra son permis retiré.

L’objectif est de lutter contre le sentiment d’impunité. Car actuellement, de nombreuses amendes restent impayées.

Le retrait de permis pourra aller d’une semaine à un mois.

La Chambre doit encore en discuter mais elle devrait entrer en vigueur l’été prochain.

Plus de détails dans les journaux Sudpresse de ce mardi.