Le curé de Hyères indigné: Jésus sur sa croix invite à participer à la «schocking party» de veille de démission du pape

Cette soirée programmée au Pink mercredi soir, la veille de la démission du pape Benoît XVI, était présentée par ses organisateurs comme un «programme shocking party» avec un «dress code « trash, sexy, SM, shock »

« Je suis choqué mais surtout triste de cette utilisation » a affirmé le père Benoît Moradei, ajoutant: »Il y a une totale incompréhension des messages et du symbole utilisés«.

L’un des organisateurs de la »shocking party«, contacté par l’AFP, s’est dit »étonné par la réaction de l’Eglise«.

« L’Eglise est ce qui rassemble le plus aujourd’hui, donc on a choisi ce thème pour promouvoir notre concept +shocking party+, mais il n’y a aucune violence à l’égard de l’Eglise. C’est juste un délire, on va mixer en tenue de curé et il y aura tout un décor lié à la religion« » affirme le clubber.

L’affiche indiquait que le « père MattG » et le « père Djoche Lopez » devaient officier aux platines sans préciser s’ils porteraient aubes ou soutanes.

Le curé de Hyères a exprimé le voeu de rencontrer les organisateurs pour aborder »leurs motivations réelles« à programmer une telle soirée la veille du jour où le pape quitte ses fonctions.