Football - D’Angelo (Carnières) à la recherche d’un club

« Suite à la fusion, où les démarches sont en court avec Morlanwelz, je n’ai pas été mêlé aux négociations. J’en ai conclu que je ne faisais pas partie du projet. Je suis donc sur le marché même si j’ai déjà eu plusieurs propositions. Le futur club fusionné peut toujours me proposer quelque chose, mais j’ai prévenu que je ne fermais aucune porte. »

Même s’il souhaite le meilleur pour le nouveau club, c’est tout de même un mythe qui partirait puisque Gino D’Angelo a passé 17 ans de sa vie à la rue St-Eloi. « Sept comme joueur et dix comme coach. J’ai donc une grande admiration pour les dirigeants de même que beaucoup de reconnaissance envers eux. C’est la seconde fois que rencontre cela puisque je l’ai déjà connu avec la RAAL. Carnières, c’était presque ma seconde famille… »

Lionel Dewaele