Procès contre Apple: l’amende géante de Samsung en partie invalidée

Coup dur pour Apple : une juge américaine a invalidé vendredi près de la moitié de l’énorme amende de 1,05 milliard de dollars qu’aurait dû lui payer son rival sud-coréen Samsung pour avoir violé des brevets de l’iPhone, estimant qu’elle reposait sur de mauvais calculs. Le montant de cette amende avait été fixé en août par les jurés d’un procès très suivi opposant les deux groupes devant un tribunal de Californie, dans une décision considérée à l’époque comme une grande victoire pour Apple. Ce procès était le plus important de ce type depuis des années aux Etats-Unis. Les jurés avaient dû examiner 700 plaintes au total et avaient rejeté toutes celles de Samsung contre Apple. La juge Lucy Koh, qui présidait le procès, a toutefois estimé que les jurés s’étaient appuyés sur « une théorie non valide du point de vue légal » pour calculer une partie de l’amende, censée refléter les dommages causés à Apple par les violations repérées sur 8 téléphones de Samsung, selon un document de justice rendu public vendredi. Elle a donc ordonné un nouveau procès pour réévaluer cette partie des dommages, qui représente 450,5 millions de dollars, précise ce document