RDC: 80 personnes tuées, l’APCLS a pris le contrôle de Kitchanga

L’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) a pris le contrôle de Kitchanga (Nord-Kivu) dimanche après plusieurs jours de combats qui ont fait plus de 80 morts, a indiqué lundi l’ONU. « Le 3 mars, le groupe armé APCLS a attaqué les Forces armées de la République démocratique du Congo (troupes gouvernementales) et a repris la ville » de Kitchanga où la situation est « très tendue », a déclaré le porte-parole adjoint de l’ONU Eduardo del Buey. M. del Buey a fait état de « plus de 80 morts et environ 100 blessés jusqu’à présent dans les combats ». Plus de 300 personnes déplacées, a-t-il ajouté, se sont réfugiées autour de la base de la Monusco (Mission de l’ONU en RDC) à Kitchanga. La région de Kitchanga est depuis mercredi le théâtre d’affrontements meurtriers entre l’armée régulière congolaise et l’APCLS.